Solidarité

Que s’est-il vraiment passé au Tibet ces cinquantes dernières années?

tibet Cette année 2009 marque le 50ème du funeste anniversaire du soulèvement tibétain de 1959 contre l’invasion chinoise et du départ du Dalaï Lama en exil.

50 ans d’exil, de souffrance, d’emprisonnement, de destruction de la magnifique culture et des trésors tibétains!!

Je vous conseille un très beau livre qui retrace cette période à travers la vie d’une jeune princesse tibétaine, Ani Patchen, figure de la résistance.A travers cette biographique subtile et envoûtante ce livre nous permet d’approcher la culture tibétaine, le mode de vie traditionnel qui a été balayé, l’engagement passionnel de ce peuple et leur soutien indéfectible au Dalaï Lama.
N’oublions pas la cause tibétaine et oeuvrons pour la libération de ce pays, ancien royaume des confins et des cimes enneigées aujourd’hui bafoué, isolé, meurtri!!

dalai lama Mais que s’est-il vraiment passé au Tibet?
Le Dalaï Lama lui même nous résume les évènement de ces 50 dernières années dans son discours du 10 mars 2009 à Dharamshala, Inde :

« Vers l’année 1949, les forces communistes commencèrent à pénétrer dans les régions Nord-est et Est du Tibet et, en 1950, plus de 5 000 soldats tibétains ont été massacrés. Au vu de la situation qui régnait alors, le gouvernement chinois choisit une politique de libération pacifique, qui, en 1951, conduisit à la signature de l’Accord en 17 Points et de son annexe. Depuis lors, le Tibet se trouve placé sous le contrôle de la République populaire de Chine. Cependant, cet accord indiquait précisément que la religion, la culture et les valeurs traditionnelles du Tibet seraient préservées.

[… ] Mais à partir de 1956, la situation se détériora avec l’imposition au Tibet de politiques ultra-gauchistes avec pour résultat l’abandon des promesses faites et des décisions prises précédemment par les hautes autorités. La mise en place imposée de force de la prétendue “réforme démocratique” dans les régions du Kham et de l’Amdo au Tibet, qui était en total décalage avec les conditions existantes, n’amena que chaos et destruction. Read more »

Merci : Un concept store solidaire inédit à Paris !

Sur 1 500 m2, situé entre Marais et la Bastille, le magasin Merci propose des livres, de la mode, de la déco, des fleurs… et reverse l’intégralité de ses dividendes à des associations humanitaires.

Ce lieu insolite est la concrétisation d’un nouveau concept de mécénat: créer un magasin dont l’intégralité des dividendes, une fois salaires et impôts payés, irait entièrement à des associations pour la protection des femmes et des enfants à Madagascar. A l’origine du projet, on trouve Marie-France et Bernard Cohen : les fondateurs de Bonpoint, qui ont revendu leur affaire en 2007. Ils ont mis leur expérience au service de la création de cette nouvelle manière de faire du commerce.

MERCIMerci, c’est un lieu aéré et agréable qui mêle vintage, récup de charme à des objets à la pointe de la mode tout en gardant des prix raisonnables.

Des emplois sont aussi crées, des produits de qualité parfois exclusif nous sont proposés et grâce à eux le monde va un peu mieux.

Que demander de plus?

J’entend d’ici les détracteurs dire que les fondateurs ont déjà fait fortune et qu’ils ne sacrifient pas grand chose!

Au contraire je trouve leur démarche inspirante et j’espère que si leur concept fonctionne, d’autres magasins voire pourquoi pas carrément des marques verront le jour avec cette philosophie ou avec une philosophie approchante (seulement la moitié des bénefs ce serait déjà grand).

En tout cas moi je dis un grand MERCI à ce concept store qui me donne la pêche et confiance. MERCI à tous ceux qui ont des idées éthiques, qui se bougent et qui réussissent!!!

Merci, 111, bd Beaumarchais (XIe). Tél. : 01 42 77 00 33.

Solidaime où faire de l’achat un acte de générosité

« Solidaime » est née de la coopération entre associations caritatives, entreprises de l’agro-alimentaires  et enseignes de la grande distribution dans un objectif commun : proposer une nouvelle manière de consommer en faisant de l’acte d’achat un acte de générosité.

8eda42fbd1 Plus concrètement, Solidaime est la 1ère gamme de produits solidaires de grande consommation – pâtes, conserves de légumes, oeufs, produits laitiers frais, jambon cuit, compotes, croquettes pour chien – disponible toute l’année dans les rayons des grandes surfaces.

Le principe est simple : pour chaque produit Solidaime acheté, le montant du don indiqué sur l’emballage est automatiquement reversé à l’association partenaire mentionnée sur le produit (Action contre la Faim, la Croix-Rouge française, la Fédération Française des Associations de Chiens guides d’aveugles, Handicap International ou SOS Villages d’Enfants). En outre, la qualité de ces « produits généreux » est garantie par le savoir-faire de chaque industriel-fabricant dont le nom est indiqué au dos de l’emballage.
En proposant différents produits de consommation courante, Solidaime facilite la générosité entre les hommes : le consommateur a la possibilité de faire un don de faible montant, simple et discret, tout en faisant ses courses. Ce concept innovant permet aux associations partenaires d’agir plus efficacement et durablement grâce à des dons réguliers.

Seul bémol : je ne crois pas que ce soit bio mais c’est une belle initiative!!

Combattre les mines & les BASM

non-au-basm.jpg Depuis 1992, plusieurs millions de citoyens se sont mobilisés contre les mines antipersonnel, répondant à l’appel de Handicap International et des cinq autres ONG fondatrices de la Campagne Internationale pour Interdire les Mines Antipersonnel (ICBL). Cette mobilisation exceptionnelle, une première en droit international, a abouti, en décembre 1997, à la signature du Traité d’Ottawa, interdisant les mines antipersonnel,  et a été récompensée, la même année, par le prix Nobel de la paix. Partout dans le monde, les signataires ont pu se réjouir de cette victoire, prouvant que l’engagement de chacun peut beaucoup.

Aujourd’hui, alors que les mines et munitions non explosées continuent de tuer et mutiler une personne toutes les 30 minutes, l’association poursuit son combat contre les armes des lâches. Ainsi, elle continue à faire pression sur les 40 Etats, dont la Russie, la Chine et les Etats-Unis, qui refusent toujours de signer le traité d’interdiction des mines antipersonnel, et dénonce le cynisme avec lequel certains Etats utilisent, fabriquent et vendent des bombes à sous-munitions, alors qu’elles violent ouvertement le droit international humanitaire. Comme lors du processus qui a amené à l’interdiction des mines antipersonnel, elle invite les citoyens de France et d’Europe à se mobiliser pour obtenir leur interdiction.

handicapinte037f.jpg

Les sous-munitions sont des mini-bombes regroupées par dizaines ou par centaines dans des conteneurs.Disséminées au hasard de leur largage sur des surfaces très larges pouvant atteindre plusieurs centaines d’hectares, elles sont susceptibles d’atteindre des zones civiles. Et 5 à 40 % d’entre elles n’explosent pas au premier impact, se transformant de fait en véritables mines interpersonnelles. Au moindre contact, elles mutilent, brûlent grièvement ou tuent. Plusieurs millions de sous-munitions ont été déversées lors des derniers conflits, sur l’Irak, l’Afghanistan et le Kosovo, faisant des milliers de victimes… Les sous-munitions non explosées, gisant sur le sol, dans les arbres ou sur le toit des maisons, représentent une menace permanente pour les civils. Parmi les victimes des mines antipersonnel, et engins non explosés au premier impact dont les sous-munitions, 85 % sont des civils, et 23 % des enfants !

hand-0103.jpgPour les victimes de ces armes, comme pour ceux qui luttent contre elles, il n’y a aucune différence entre une mine et une sous-munition non explosée : elles sont capables des mêmes atrocités, et bafouent les règles du droit international humanitaire, qui impose aux belligérants, en toutes circonstances, de faire la distinction entre civils et cibles militaires.
Pourtant, alors que les mines antipersonnel sont interdites, les bombes à sous-munitions sont considérées comme légales ; leur utilisation n’est pas limitée. De nombreux pays, dont la France, continuent de produire, d’utiliser et d’exporter ces armes.

Contre la barbarie, chaque geste compte.
Cliquez sur le lien pour signer la pétition et agir contre les bombes à sous munitions et leurs atrocités. Si vous hésitez, imaginez un instant qu’il y en ait en France et que vous trembliez d’être mutilé lors d’une balade ou que vos enfants sautent dessus quand ils  jouent autour de la maison.

Photographes solidaires à vos appareil

L’association Autremonde organise actuellement un concours photo ouvert aux jeunes photographes amateurs (étudiants ou ayant moins de 26 ans), sur le thème de la TENTATION.

objectif Le principe est archi-simple : faire parvenir à l’association avant le 30 avril une photo au format 20×25 cm ou autre format proche, sur papier photo standard, sur le thème pré-cité.

Début mai délibération du jury composé de professionnels du monde l’image.
Le 15 mai attribution des prix (matériel photo, bons pour des développements dans des super labo, espace de publication, etc) à Autremonde…

Ensuite toutes les photos seront exposées et mises en vente du 16 au 19 mai dans le cadre du festival des Journées Portes Ouvertes des Ateliers d’Artistes de Belleville et de l’expo-vente de SolidARiTé de l’association Autremonde. Cet événement permettra de financer les actions culturelles de l’association, adressées à des personnes en situation de précarité…

1 Parisien, 1 arbre

Luttez contre l’ effet de serre, créez des forêts !

1 Parisien, 1 arbre
2 000 000 de parisiens = 2 000 000 d’arbres = 2 000 ha plantés !

Affiche 1 parisien 1 arbreAvec l’adoption d’un Plan Climat en 2007 et un vaste programme de diminution et de maîtrise de la consommation en énergie des équipements publics, la Ville de Paris a mis en place une politique volontariste de réduction des gaz à effet de serre.

Parallèlement, elle a souhaité mobiliser les parisiens autour d’un projet de solidarité international concret qui devra permettre de réduire la quantité de gaz à effet de serre au niveau de la planète.

Cette solidarité se traduit par des actions de  reboisement qui mobilisent des communes du Cameroun, de Madagascar et d’Haïti et ont des retombées socio-économiques directes sur l’activité des communes. 

C’est ainsi que pour la première fois, une collectivité locale, la ville de Paris, grâce aux dons de ses habitants, financera la reconstitution de ces puits de carbone que sont les forêts, permettant ainsi de   « piéger » le gaz carbonique.

Solidaire, ça c’est Paris !

Vous êtes parisien, pensez à plantez votre arbre!! (au moins pour remplacer celui qui a décoré votre salon pour Noël si sapin il y a eu).

http://www.paris.fr/portail/accueil/Portal.lut?page_id=8189&document_type_id=4&document_id=33744&portlet_id=18895

Noel ethique 2007

Il ne nous reste que 3 semaines pour trouver les cadeaux de Noël que nous allons offrir à nos proches. J’ ai décidé cette année d’ adhérer au concept « Noël éthique » lancé par wizishop :

Choisir puis offrir des cadeaux éthiques rendra cette période encore plus particulière et cela peut être une bonne occasion de découvrir ce type de produits et de les intégrer à votre vie.

Qu’ est ce qu’ un cadeau éthique ? C’ est un cadeau qui va dans le sens du développement durable donc peu polluant ou issu du commerce équitable et/ou biologique. 

En réfléchissant un peu, beaucoup d’ idées de cadeaux éthiques apparaissent :

- Cadeaux virtuels donc pas polluant et sans emballages : un soin de beauté, un massage, des places de concert, de théâtre…, de cinéma, une activité offerte à partager avec vous ou pas ( séance de hammam, balade à cheval, week-end…), etc…

sapin et cadeaux Si vous ne voulez pas dépenser d’ argent ou ne pouvez pas, il y a aussi d’ autres types de cadeaux virtuels : un bon pour x  baby-sitting, un bon pour un massage de votre part, un bon pour des leçons d’ un de vos talents, un bon pour tout ce que vous voulez.
Ce type de cadeau fait souvent très plaisir si vous ciblez bien quel type de bon offrir à telle personne.
Il n’ est pas obligatoire de dépenser de l’ argent pour montrer à quelqu’un que vous l’ aimez.

- Gadgets utilisant des énergies renouvelables.
www.natureetdecouvertes.com/ (choix intéressant aussi de cosmétique bio)

- Cosmétiques et produits naturels biologiques et issus du commerce équitable. Produits de beauté : maquillage, huiles pour le corps, crèmes…

- Produits gastronomiques issus de l’ agriculture biologique et issus du commerce équitable : faites découvrir des produits sains et délicieux à vos proches : conserves, gâteaux, thé, café, bonbons, confitures, huiles de qualité, jus de fruit biologiques, vins biologiques. Vous pouvez les offrir à l’ unité ou en faire des paniers garnis.

guirlande-led-etoile- Vêtements utilisant du coton biologique et dont la fabrication se fait dans le respect des droits de l’ homme et des droits de l’ enfant.
Vêtements pour filles féminines : http://www.lesfeesdebengale.fr/
Vêtements pour homme/femme/enfants sportifs : http://www.patagonia.com/

- Jouets pour enfants en bois, en matières recyclées, bon pour des activités : cours de danse, de foot, bon pour une sortie éducative, divertissante qui fait envie à l’ enfant…

- Don ou parrainage pour une association

Pour une liste de site sur lesquels trouver ce type de produits et pleins d’ autres idées suivez ce lien: http://www.wizishop.com/blog/un-petit-geste-pour-la-terre/liste-noel-ethique-2007.html